Le plaisir des Mots, Les Mots qui font plaisir
 
AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierRechercherFAQ

Partagez | 
 

 Les yeux-Poèmes

Aller en bas 
AuteurMessage
Calypso Poets
Admin
Admin
avatar

Féminin Coq
Messages : 183
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 48

MessageSujet: Les yeux-Poèmes   Lun 27 Aoû - 9:33


Deux lueurs rouges — non, des miroirs !
Non, deux ennemis !
Deux cratères séraphins.
Deux cercles noirs

Carbonisés — fumant dans les miroirs
Glacés, sur les trottoirs,
Dans les salles infinies —
Deux cercles polaires.

Terrifiants ! Flammes et
ténèbres !
Deux trous noirs.
C'est ainsi que les gamins insomniaques
Crient dans les hôpitaux : — Maman !

Peur et reproche, soupir et amen...
Le geste grandiose...
Sur les draps pétrifiés —
Deux gloires noires.

Alors sachez que les fleuves
reviennent,
Que les pierres se souviennent !
Qu'encore encore ils se lèvent
Dans les rayons immenses —

Deux soleils, deux cratères,
— Non, deux diamants !
Les miroirs du gouffre souterrain :
Deux yeux de mort.

30 juin 1921.



***

De pierre sont les uns, d'argile d'autres sont, -
Moi je scintille, toute argentine !
Trahir est mon affaire et Marina - mon nom,
Je suis fragile écume marine.

D'argile sont les uns, les autres sont de chair -
A eux : tombes et dalles tombales !
- Baptisée dans la coupe marine - et en l'air
Sans fin brisée, je vole et m'affale.

A travers tous les coeurs, à travers tout filet
Mon caprice s'infiltre, pénètre.
De moi - ces boucles vagabondes : vise-les ! -
On ne fera pas du sel terrestre.

Contre vos genoux de granit je suis broyée
Et chaque vague - me réanime !
Vive l'écume, gloire à l'écume joyeuse,
Vive la haute écume marine !

***

Veux-tu connaître ma richesse ?
Le cheval galope,
Les morts - dorment, les oiseaux - chantent.

L'adolescent - halète et furète,
Les femmes insensées - pleurent.
Ma richesse - un présent de larmes !


***

Quatre ans.
Des yeux de glace.
Le regard - déjà funeste.
Aujourd'hui pour la première fois

Tu regardes
Sous les murs du Kremlin
Se rompre la glace.

Glace, glace,
Et coupoles
Qui tintent d'or,
Qui tintent d'argent.
Bras croisés,
Bouche muette.
Sourcils froncés - Napoléon ! -
Tu contemples le Kremlin.

- Maman, où va la glace ?
- Devant, petit cygne !
Laissant derrière les palais, les églises et les portes -
Devant, petit cygne !
L'œil
Bleu est préoccupé.
- M'aimes-tu, Marina ?
- Beaucoup !
- Pour toujours ?
- Oui.

Bientôt, le crépuscule,
Bientôt - il faut rentrer :
Toi, dans ta chambre d'enfant
Et moi, lire les lettres insolentes,
Me mordre les lèvres.

Et
La glace
Passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-mots-des-maux.forumbelge.com
 
Les yeux-Poèmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos poètes et poèmes préférés
» Vos poèmes préférés
» poèmes triste, amour.. tous écrits sur le vif de l'émotion
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mots Des Maux :: Marina Tsvetaeva :: Marina Tsvetaeva-
Sauter vers: